Pratiques de femmes, pratiques d’animateurs

La FNCUMA anime un projet européen, PROXICOOP. En 2010, il porte sur l’émergence de projets coopératifs de création d’activité et d’emploi.
Comme dans tout projet européen, la question de l’égalité des chances entre les hommes et les femmes est posée. Cette question, appliquée aux animateurs et animatrices, est nouvelle pour le réseau CUMA ; même s’il a travaillé sur cette thématique et notamment sur l’articulation des temps sociaux, uniquement pour ce qui concerne les agriculteurs et les agricultrices.
Cette étude devait permettre de :

  • vérifier une éventuelle distinction dans les pratiques des hommes et des femmes au poste d’animation de Cuma ;
  • identifier le cas échéant cette distinction et les difficultés spécifiques qui peuvent s’y rattacher ;
  • proposer le cas échéant des pistes d’adaptation.

Dans le cadre de cette mission, nous avons proposer, pour répondre à vos objectifs, tout d’abord de caractériser les animatrices qui travaillent dans le réseau. Ensuite, nous avont décrit leurs pratiques et, éventuellement, la spécificité de leurs pratiques par rapport à celles des animateurs et les difficultés qu’elles rencontrent dans leur activité. Ces deux premières étapes servirent finalement à construire des préconisations pour les actions, notamment de formation, conduites dans le cadre de PROXICOOP.

Date : 2010

Lieu : France, Aveyron, Vendée...

Métier Étudier

> Lien vers le site Internet

Voir la carte Oxymore correspondante

Client(s) :

FNCuma

Retour page Missions